ASSOCIATION SPORTIVE FETIA MUAY THAI

Îles du Vent (Moorea)

Projet pour enseigner, développer et promouvoir la pratique de l’éducation physique et sportive du Muay Thaï.

Montant demandé : 2 725 000 xpf (22 900€) sur un total de 3 393 900 xpf.

Présentation du projet

fetia-muaythai-coverCréée en 210, l’AS Fetia Muay Thaï constitue la seule association de boxe thaïlandaise de l’île de Moorea. Elle a pour objectif d’enseigner, développer et promouvoir la pratique de l’éducation physique et sportive des sports de combats tels que le Muay Thaï, tout en facilitant l’insertion de notre jeunesse au moyen d’animations, de formation et d’activités éducatives dans une perspective d’éducation à la citoyenneté et à l’environnement.

Implantée au cœur d’un district scolarisant plus de 600 enfants, très peu d’entre eux pratiquent une activité physique faute de moyens de déplacement, d’un lieu adapté et de matériel et équipement. Pourtant, il est impératif de promouvoir le sport et ses valeurs auprès de notre jeunesse pour pallier aux problèmes rencontrés que sont la délinquance, l’obésité, la sédentarité, et promouvoir le fair-play, la vie en collectivité, dans laquelle chaque citoyen se doit de respecter autrui.

 

Préparons aujourd’hui notre avenir de demain.

 

Présentation de l’action environnementale

Le respect des autres et de son environnement font partie intégrante des valeurs véhiculées par le sport. Des jeux et activités pédagogiques ont été mis en place et intégrés dans les modules d’activités de l’association.

La présidente de l’association est également éducatrice en environnement.

 

Présentation de l’action en faveur du handicap

Une activité d’initiation à la boxe thailandaise a été incluse en faveur des jeunes du centre des handicapés de Moorea, pour valoriser leurs compétences dans le domaine sportif.

La réserve parlementaire permettrait de couvrir les frais de fonctionnement de l’association, notamment :

  • maintenance et entretien
  • location de la salle
  • frais de déplacement et d’animations
  • frais de nourriture pour les stages
  • location de bus pour les déplacements
  • visites médicales d’aptitude au sport
  • achat de matériel divers (gants, protection, shorts, t-shirts)