Maina Sage, candidate du Tahoeraa Huiraatira, parti de Gaston Flosse, a remporté dimanche le deuxième tour de la législative partielle dans la première circonscription de Polynésie française, a-t-on appris auprès du ministère de l’Intérieur.Avec 58,02% des voix, Maïna Sage devance largement l’indépendantiste Tauhiti Nena (UPLD), qui obtient 41,98% des suffrages.

L’abstention s’élève à 40,77%.Cette législative partielle, dans la circonscription où se trouve Papeete, était organisée pour remplacer le député Edouard Fritch (UDI), qui a démissionné de l?Assemblée nationale après avoir été élu maire de la commune de Pirae, à Tahiti.Edouard Fritch est également président de l?assemblée de la Polynésie française. Il est pressenti pour remplacer Gaston Flosse à la présidence de la Polynésie française, celui-ci étant menacé d?inéligibilité par un arrêt de la Cour de cassation attendu dans les semaines à venir.Maïna Sage devrait rejoindre à l?Assemblée nationale le groupe UDI, où siègent les deux autres députés polynésiens, Jonas Tahuaitu et Jean-Paul Tuaiva, deux autres proches du président polynésien Gaston Flosse.Le président du groupe UDI à l’Assemblée, Philippe Vigier, a salué dans un communiqué « la très belle victoire » de Maïna Sage. « Je sais combien il est difficile dans le cadre d’une élection législative partielle de mobiliser les électeurs autour d’un projet. Elle a su le faire avec énergie et conviction », écrit-il.

Source