Le 16 Janvier 2020, le député Jimmy Pahun a proposé un projet de résolution visant à prendre conscience de la nécessité de préserver l’écosystème marin. Face à la pollution des eaux et à la surpêche, les élus se mobilisent dans la protection de nos océans afin de les reconnaitre comme des «bien commun de l’humanité».

Dans cette perspective, il a été l’occasion pour Maina Sage de participer sur les quais de Seine, au départ de la goélette Tara pour une mission scientifique visant à étudier les micro-organismes marins. Nous avons alors pris part avec des élus de tout bord politique à l’évènement.

Une démarche transpartisane en faveur de la protection de nos océans

Ce voilier de recherche à vocation à s’intéresser de prêt au fonctionnement des micro-organismes dans les océans. Il parcourra 70 000 kilomètres en effectuant 21 escales et ce pour une mission qui durera 21 mois.

Avec 80 chercheurs présents sur le bateau, l’objectif de la mission de Tara consiste à réaliser des prélèvements de micro-organismes, afin de mieux comprendre les problématiques climatiques qui en sont la cause. Parmi elles, le réchauffement des eaux qui menace tant les récifs coralliens et par conséquent les littoraux et îles du monde entier.

La proposition de résolution co-signée par 172 députés témoigne de l’urgence de la situation subie par nos océans, un constat dramatique que l’on peut tirer de ces 50 dernières années. Selon le Docteur Leïla Ezzat de l’Université de Californie, 70% à 90% des récifs de notre planète pourraient disparaitre en l’espace de 20 ans.

C’est en cela que le projet Tara qui va traverser plusieurs océans et départements français du monde entier, vise à obtenir des informations cruciales afin d’effectuer un « état des lieux » de nos océans.

Parce qu’il est de notre ressort en tant qu’élus de promouvoir des mesures respectueuses de l’environnement, co-signer cette mesure en responsabilité apparait crucial pour alerter, appréhender et répondre efficacement aux besoins de la biodiversité marine pour les années à venir.

Leur site internet présente les principales recherches et avancées qu’ils effectuent pour mener à bien leur combat au service des océans de notre planète.

https://oceans.taraexpeditions.org/