Pour « dresser un bilan et tracer des perspectives générales pour le pays » (cf. Élysée), le Président Emmanuel Macron a réuni le Parlement en Congrès par le décret du 19 juin 2018. Le Congrès a ainsi siégé le 9 juillet au château de Versailles, dans l’hémicycle de l’Aile du Midi. 

Le Président a tenu un « discours de politique générale » dans lequel il a évoqué les réformes sociales (la retraite, la pauvreté, dépendance), la réforme institutionnelle mais aussi la lutte contre l’Islam radical. Comme pour tous les Congrès du Parlement jusqu’ici, le discours du Président a été suivi d’un débat hors de sa présence.

Parmi tous les sujets évoqués, les Outre-mer n’ont pas été citées. Les avis divergent chez les représentants des Outre-mer. Certains estiment que le discours révèle le peu d’intérêt de l’État pour les outremers, d’autres se disent convaincus et satisfaits.