Le 6 juillet 2020 a eu lieu un remaniement ministériel. A cette occasion, Sébastien Lecornu vient d’être nommé ministre des outre-mer assisté de Sophie Brocas, directrice générale des outre-mer, nouvellement élue également. Il remplace l’ancienne ministre au même poste, Annick Girardin.

En rencontrant Sébastien Lecornu, Maina Sage a constaté qu’il suivait de près les problématiques liées aux territoires d’outre-mer. Sa connaissance du terrain et l’intérêt qu’il leur porte se sont confirmés lorsqu’il était secrétaire d’état auprès du ministre de la transition écologique de 2017 à 2018 durant 1 an. Par la suite, il est devenu ministre chargé des Collectivités territoriales jusqu’au 6 juillet 2020.

Plus jeune ministre des Outre-mer depuis 1958, il n’envisage pas moins d’aborder l’ensemble des thématiques qui visent particulièrement ces territoires, si chères aux yeux des populations locales : montée des eaux, essais nucléaires dans l’océan pacifique, intensification des ouragans, des typhons et des tornades. De nombreux sujets y seront abordés sous son ministère.

De part ses nombreux déplacements passés effectués à Wallis et Futuna en décembre 2018, en Nouvelle-Calédonie en mai 2018, en Guyane en juillet 2018 , à Saint-Pierre et Miquelon en juin 2019, en Polynésie française en juillet 2019 et en Guadeloupe pour février 2020, Sébastien Lecornu s’implique de près sur les questionnements qui impliquent les habitants d’Outre-mer.

Nul doute que sa présence sera un atout considérable dans la mise en œuvre des solutions aux problématiques que vivent l’Outre-mer et ce d’autant plus que le budget 2021 de ces territoires devrait bénéficier d’une augmentation significative de son budget de 2,5%.